CONFERENCE SUR LA PAIX

hotel-kingfahd

CONFERENCE ISLAMIQUE SUR LA PAIX

 

L’Organisation par la Jamhiyatu Ansaarud Dîn Sénégal (JADS) de la conférence internationale sur le thème « Contribution de l’Islam à l’avènement d’une paix mondiale durable », les 28 et 29 juillet 2015 au Sénégal à l’hôtel King Fahd Palace de Dakar, offre à l’humanité l’occasion de poser les jalons de son cheminement vers un monde apaisé. Alors que son nom est bâti sur le radical Salam (paix), il est frappant que certains clichés véhiculent de l’Islam une image de violence dans laquelle la grande majorité des Musulmans ne se reconnaissent pas. Les media dont le développement fulgurant de ces dernières décennies a considérablement réduit les distances entre les hommes ont servi de caisse de résonance à cette image déformée des civilisations islamiques alors que leurs adeptes les plus nombreux gardaient profil bas.

Il est donc devenu urgent d’investiguer les causes profondes de cet énorme malentendu en même temps que d’explorer les potentialités de paix et de développement que recèle l’Islam. Un exercice d’une telle ampleur sera le labeur des hommes de toutes races et de toutes confessions religieuses, pourvu qu’ils soient soucieux de l’avènement d’un monde apaisé.

Il est également impérieux qu’une information alternative et nourrie aux meilleures sources soit proposée au public. A cet égard, les nombreuses sommités de tous bords attendues à Dakar devraient édifier le monde sur les fondements et les raisons d’une véritable coexistence pacifique entre civilisations et entre confessions.

La Jamhiyatu Ansaarud Dîn, parce qu’elle est issue d’une communauté de plusieurs millions d’individus répartis sur les cinq continents, s’est senti investie de la mission d’impulser ce travail de réflexion qui, s’il est bien mené, inspirera des actions de prévention et de résolution des conflits, mais également des actions de solidarité envers les plus nécessiteux. C’est en effet, bien souvent, dans les multiples frustrations que peuvent vivre ces derniers qu’il faut chercher les causes de la violence dans le monde.

Le  site web de la conférence (http://www.ansaarudine.org/confislam2015/), sera le lieu privilégié de communication entre les organisateurs et le public. Il permettra également de recueillir les contributions écrites de ceux qui nous feront l’honneur de participer à la réflexion proposée. La Commission scientifique choisira les meilleures contributions pour les insérer dans les actes de la conférence.

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply